LES ORGANISMES SOUTENUS AU QUÉBEC

Mission inclusion mise sur la connaissance et les compétences des organismes présents sur le terrain pour déterminer les besoins des communautés, ainsi que les approches et les solutions.

Nous soutenons des initiatives qui ont un impact majeur pour les personnes vivant des situations de vulnérabilité. Nous croyons que l’action communautaire est une part importante du filet social au Québec et nous soutenons des organismes qui travaillent à l’amélioration des conditions de vie en développant des initiatives adaptées au besoin des populations.

Depuis les débuts des actions au Québec

Plus de 35 M$ depuis la création

Plus de 4 millions de personnes rejointes

Plus de 800 organismes soutenus

 

L’approche

Au Québec, la Fondation poursuit sa mission d’accompagner les personnes vulnérables via l’angle du développement social. Nous nous appuyons sur cette définition de la Banque mondiale :

Le développement social se concentre sur la nécessité de placer les populations au premier plan des processus de développement. La pauvreté n’est pas seulement une question de revenus : elle est aussi synonyme de vulnérabilité, d’exclusion, d’irresponsabilité des institutions, d’absence de pouvoir et d’exposition à la violence. Le développement social favorise l’inclusion sociale des personnes pauvres et vulnérables en leur donnant les moyens d’agir, en bâtissant des sociétés unies et résilientes et en permettant aux citoyens d’accéder à des institutions qui leur rendent des comptes. (…) 

Dernière mise à jour : 09 avril 2019, Banque mondiale
Concrètement, nous agissons sur le terrain auprès du milieu communautaire par le biais d’un accompagnement organisationnel et financier. La majeure partie de notre soutien financier encourage le développement du pouvoir d’agir individuel sans oublier les projets collectifs, qui ciblent toute la communauté en renforçant les solidarités locales.
Mission inclusion est sensible aux initiatives qui impliquent la collaboration et la concertation (ex.: plans d’action de quartier) dans les milieux concernés. La Fondation considère que le travail collaboratif est l’une des clés pour assurer la force et la pérennité des projets.

Par ailleurs, nous offrons de l’accompagnement organisationnel au milieu communautaire afin d’amplifier son impact auprès des populations vulnérables et renforcer le filet social.

Les champs d’action

Au Québec, Mission inclusion concentre son action dans quatre champs d’action : l’itinérance et jeunes de la rue, les enfants et familles vulnérables, la sécurité alimentaire et les aîné.e.s isolé.e.s.

Itinérance et jeunes de la rue

L’itinérance est le résultat de plusieurs facteurs de vulnérabilité sur un parcours de vie complexe. Ces facteurs peuvent être structuraux (discrimination, manque d’accès à un logement adéquat, faible revenu, etc.) ou individuels (crise personnelle, problèmes de santé mentale, violence familiale). Quoi qu’il en soit, le visage de l’itinérance est de plus en plus multiple et diversifié et par conséquent, les réponses du milieu communautaire se multiplient.

Notre intention dans ce champ d’action vise à :
Améliorer les conditions de vie des personnes en situation d’itinérance

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir sur différents leviers tels la hausse du revenu, le maintien en logement, la préemployabilité, l’amélioration de la santé physique et mentale, l’intervention individuelle, etc.

Prévenir l’itinérance chez les jeunes adultes précarisé(e)s

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir sur les plans du soutien psychosocial, de la motivation et de la persévérance scolaire des adolescent·e·s et des jeunes adultes, de l’accompagnement vers l’employabilité, de la confiance en soi, de la mise en place d’un réseau d’appartenance sain, etc.

Enfants et familles vulnérables

Nombreuses sont les familles aux prises avec des conditions de vie difficiles. Certaines vivent avec des revenus insuffisants alors que d’autres vivent l’isolement ou l’exclusion. Des parents éprouvent le besoin de mieux soutenir leurs enfants, tandis que d’autres enfants ont besoin de services spécialisés afin de bien évoluer.

Notre intention dans ce champ d’action vise à :
Soutenir les parents dans leur rôle et favoriser le plein développement des enfants.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour aplanir les inégalités des chances liées au milieu de vie, à la provenance culturelle ou au profil socioéconomique des familles.

Aîné.e.s isolé.e.s

Au Québec, le nombre des personnes âgées n’a jamais été aussi important. De fait, les enjeux de l’isolement, de la précarité financière et de la santé se multiplient, et des initiatives organisées par et pour les aîné·e·s s’imposent.

Notre intention dans ce champ d’action vise à :
Briser l’isolement des aîné(e)s et renforcer la vigilance des communautés.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour favoriser la participation citoyenne, protéger et soutenir les proches aidants, prévenir la maltraitance par l’intervention et la formation, favoriser l’engagement des personnes aînées dans des projets collectifs, lutter contre l’âgisme.

Sécurité alimentaire

Au Québec, plus de 10 % des personnes vivent dans un état d’insécurité alimentaire (DRSP, 2020). Pourtant, le droit à une alimentation suffisante est un droit fondamental ici et ailleurs dans le monde. En veillant au respect de ce droit essentiel, nous participons au respect et à la dignité des personnes.

Notre intention dans ce champ d’action vise à :
Favoriser une plus grande autonomie alimentaire pour les personnes vulnérables, selon 4 piliers: l’accessibilité alimentaire, le pouvoir de choisir, le respect et l’action collective.

Sur le terrain, les organismes soutenus seront en mesure d’agir pour générer entre autres : cuisines et jardins collectifs, épiceries solidaires, serres et milieux nourriciers.

L’exemple de Cirque Hors Piste à Montréal

Cirque Hors Piste (CHP) est un organisme montréalais voué à l’intervention en cirque social. L’organisme utilise les arts du cirque pour proposer aux jeunes marginalisé·e·s ou à risque d’exclusion un parcours alternatif de développement personnel avec un accompagnement social qui leur permet d’avancer et de s’épanouir comme citoyen·ne·s.

Les personnes rejointes par CHP ont un parcours de vie marginalisé. Cette marginalisation peut découler de différents facteurs : une situation d’itinérance, de pauvreté ou de très grande pauvreté ; une situation de rupture avec le lien familial (jeunes fugueur·euse·s ou en hébergement jeunesse) ; des problèmes de consommation et de dépendance aux drogues ou à l’alcool et des problèmes de santé mentale. Ils et elles vivent à Montréal, mais proviennent de différentes localités du Québec.

L’effet levier de Mission inclusion

Mission inclusion soutient l’organisme depuis 2019. Même si CHP était actif depuis un peu plus de vingt ans, c’est tout récemment qu’il a pris son envol et déployé son action de manière spectaculaire. Le soutien de Mission inclusion a été dirigé vers la consolidation du poste de l’intervenante pivot. Depuis ce premier don de Mission inclusion, l’organisme a triplé ses revenus et étendu son action à travers tout le Canada. Il affirme de plus en plus son rôle de leader national en cirque social et rejoint des communautés autochtones par son initiative Cirkaskina.

Mission inclusion a soutenu également le CHP par du accompagnement organisationnel (Planification stratégique 2020) et par une démarche d’évaluation des effets (2021). C’est une grande dose de confiance que ce partenariat avec Mission inclusion a insufflée au CHP.

Les champs d’impact

Intervention

Grâce à ses interventions, Cirque Hors Piste soutient les jeunes dans le renforcement de leur estime et le développement de leurs compétences de vie (life skills).

Mobilisation

Ancré dans la collectivité, Cirque Hors Piste crée du lien social en bâtissant des espaces inclusifs qui favorisent les rencontres et les échanges entre personnes de tout âge et de tout horizon.

Innovation

Cirque Hors Piste est proactif dans l’acquisition et la diffusion de connaissances sur le cirque social. Ce faisant, il contribue significativement au développement d’approches alternatives et de pratiques innovantes en matière d’action sociale.

Tous ces projets soutenus au Québec ont un objectif commun : l’inclusion sociale des personnes vulnérables.

Pour soumettre une demande
de financement

Pour en savoir plus sur les mesures d’accompagnement

Pour plus d’information

Danielle Filion

Directrice des programmes, Québec

514 495-2409 poste 129
danielle.filion@missioninclusion.ca

 

130, avenue de l’Épée
Montréal (Québec) H2V 3T2
Canada

514 495-2409
bonjour@missioninclusion.ca

Je veux m’inscrire à l’infolettre

© 2022 Fondation Jules et Paul-Émile Léger

Numéro de bienfaisance : 118923689 RR 0001