Pour améliorer les conditions de vie des jeunes femmes des milieux défavorisés, l’ATTOUS (Association Tout pour tous) leur permet d’apprendre des métiers traditionnellement masculins offrant d’excellentes perspectives d’emploi.

Ainsi, les Centres féminins d’initiation et d’apprentissages aux métiers (CFIAM) proposent aux femmes des formations en électricité automobile, carrosserie, tôlerie et peinture, électronique, mécanique pour les véhicules à deux roues et coupe couture.  Ils offrent aussi des services d’aide en fin de parcours tels des subventions pour des cours de conduite, la recherche de stages et l’appui aux démarches d’embauche. Certaines étudiantes peuvent même pousser plus loin leur formation et devenir enseignantes!

Au-delà de la formation technique, les étudiantes reçoivent un soutien psychologique pour renforcer leur estime de soi et les aider à prendre leur place dans ce milieu d’hommes. Les CFIAM mènent également des activités de sensibilisation auprès du gouvernement et de la population. Par des sketchs, des films documentaires, des clips musicaux et des émissions radiophoniques, ils visent à faire tomber les préjugés et à promouvoir l’intégration socioprofessionnelle des femmes.

En 2018, plus de 300 jeunes femmes ont suivi une formation dans les CFIAM. Parmi les finissantes, 75 % ont intégré le marché du travail et 25 % ont créé leur microentreprise.

Témoignage

Je suis née en 1992. J’ai suivi la formation en carrosserie au CFIAM. Ce n’était pas facile : pour moi une femme ne pouvait pas faire ce métier. Après avoir occupé deux autres postes, je travaille actuellement à FORTUNE MOTO en tant que peintre et responsable de la section peinture.

Depuis trois ans, j’aide mon père à payer les frais de scolarité de ma petite sœur. Je contribue aussi aux frais de nourriture et j’arrive à faire des épargnes pour réaliser mes projets. La formation au CFIAM a changé radicalement ma vie, car j’excelle aujourd’hui dans un métier où je n’avais jamais rêvé pouvoir travailler, et j’y gagne vraiment ma vie.

– Zida Aguiratou

Cet article est extrait du bulletin En action pour les droits des femmes, paru en mars 2020. Vous pouvez consulter le bulletin dans la section PUBLICATIONS de notre site Web. 

Pour en savoir plus sur notre approche de l’égalité femme-homme et nos différents projets en cours, visitez la section Droits des femmes de notre site Web.

EN / FR