Aide aux sans-abri

Pour en finir avec l’exclusion… des jeunes.

Les jeunes forment plus de 25 % de la population itinérante, même s’ils ne fréquentent pas toujours la rue de manière visible. Et, ils sont de plus en plus nombreux à vivre en situation d’instabilité résidentielle depuis le début de la pandémie.

Les causes et les réalités de l’itinérance chez les jeunes diffèrent d’autres formes d’itinérance adulte. Ce qui les caractérise ? Ils sont en pleine transition, cumulent peu d’expérience de vie, sortent à peine d’un milieu familial souvent dysfonctionnel ou d’un centre jeunesse, sont en rupture de liens sociaux, et parfois aux prises avec des troubles de santé mentale émergents.

Pour en finir avec l’exclusion… des jeunes.

Les jeunes forment plus de 25 % de la population itinérante, même s’ils ne fréquentent pas toujours la rue de manière visible. Et, ils sont de plus en plus nombreux à vivre en situation d’instabilité résidentielle depuis le début de la pandémie.
Les causes et les réalités de l’itinérance chez les jeunes diffèrent d’autres formes d’itinérance adulte. Ce qui les caractérise ? Ils sont en pleine transition, cumulent peu d’expérience de vie, sortent à peine d’un milieu familial souvent dysfonctionnel ou d’un centre jeunesse, sont en rupture de liens sociaux, et parfois aux prises avec des troubles de santé mentale émergents.

Shanice, ou la résilience

Adolescente, la vie de Shanice est bouleversée. Dépourvue d’un soutien parental, de moyens financiers, d’un chez-soi où se ressourcer, elle tangue jusqu’à frôler l’itinérance. Après avoir passé deux nuits à dormir dans sa voiture, l’adolescente sonne à la porte de la Maison Tangente, une Auberge du Cœur située dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. L’accueil des intervenants est immédiat et chaleureux. On lui offre un endroit où rester, une écoute, on lui vient en aide.

Malgré le combat qu’elle mène pour sa subsistance et la peur immense de se retrouver à la rue, Shanice se laisse guider par un objectif : entrer au cégep. Elle garde le cap. Elle peut compter sur l’appui indéfectible de la Maison Tangente pour poursuivre ses études et atteindre son rêve.

Aujourd’hui, Shanice a 27 ans et étudie en soins infirmiers. Elle a même déjà décroché un emploi au sein d’un grand hôpital pour enfants à Montréal ! La jeune femme est remplie d’une grande fierté quand elle pense à sa trajectoire.

« Sans la Maison Tangente, je n’aurais pas pu aller plus loin. Ils m’ont donné une solidité pour continuer. Sans eux, est-ce que j’aurais pu continuer mes études ? J’pense pas. On a vraiment besoin des ressources, les ressources sont là pour nous aider à traverser les épreuves. Je suis pas la seule. »

D’AUTRES TÉMOIGNAGES INSPIRANTS

« La sortie de l’itinérance, n’est pas une ligne droite. Offrir un logement, c’est une bonne mesure, mais ça prend en plus une multitude d’interventions, d’approches, de solutions. Il faut accompagner les jeunes à tous les niveaux. »
Jonathan, intervenant à la Maison Tangente
«Les jeunes ont besoin d’être respectés, même s’ils vivent dans la rue. Ce sont des jeunes qui subissent des épreuves, qui souffrent, par manque de tout ce qui est fondamental.»
Caroline Dufour, directrice stratégie et impact social, Dans la rue
« On ne laissera jamais un jeune dans la rue, peu importe sa situation. »
Sarah, coordonnatrice au volet hébergement, SQUAT Basse-ville

Shanice, ou la résilience

Adolescente, la vie de Shanice est bouleversée. Dépourvue d’un soutien parental, de moyens financiers, d’un chez-soi où se ressourcer, elle tangue jusqu’à frôler l’itinérance. Après avoir passé deux nuits à dormir dans sa voiture, l’adolescente sonne à la porte de la Maison Tangente, une Auberge du Cœur située dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. L’accueil des intervenants est immédiat et chaleureux. On lui offre un endroit où rester, une écoute, on lui vient en aide.

Malgré le combat qu’elle mène pour sa subsistance et la peur immense de se retrouver à la rue, Shanice se laisse guider par un objectif : entrer au cégep. Elle garde le cap. Elle peut compter sur l’appui indéfectible de la Maison Tangente pour poursuivre ses études et atteindre son rêve.

Aujourd’hui, Shanice a 27 ans et étudie en soins infirmiers. Elle a même déjà décroché un emploi au sein d’un grand hôpital pour enfants à Montréal ! La jeune femme est remplie d’une grande fierté quand elle pense à sa trajectoire.

« Sans la Maison Tangente, je n’aurais pas pu aller plus loin. Ils m’ont donné une solidité pour continuer. Sans eux, est-ce que j’aurais pu continuer mes études ? J’pense pas. On a vraiment besoin des ressources, les ressources sont là pour nous aider à traverser les épreuves. Je suis pas la seule. »

D’AUTRES TÉMOIGNAGES INSPIRANTS

« La sortie de l’itinérance, n’est pas une ligne droite. Offrir un logement, c’est une bonne mesure, mais ça prend en plus une multitude d’interventions, d’approches, de solutions. Il faut accompagner les jeunes à tous les niveaux. »
Jonathan, intervenant à la Maison Tangente
«Les jeunes ont besoin d’être respectés, même s’ils vivent dans la rue. Ce sont des jeunes qui subissent des épreuves, qui souffrent, par manque de tout ce qui est fondamental.»
Caroline Dufour, directrice stratégie et impact social, Dans la rue
« On ne laissera jamais un jeune dans la rue, peu importe sa situation. »
Sarah, coordonnatrice au volet hébergement, SQUAT Basse-ville

DES OUTILS POUR CONTRIBUER

1

Je fais un don

Vous souhaitez aider directement les jeunes de la rue du Québec ? Votre générosité peut faire une différence dans leur vie et aider les organismes à poursuivre leur mission. Faites un don en ligne dès maintenant!

2

Je consulte le bulletin

Notre nouveau bulletin Aide aux sans-abri est maintenant en ligne. Consultez le pour connaître les histoires de jeunes qui sont passés par des ressources spécialisées soutenues par Mission inclusion.

3

Je partage les vidéos

Avec l’expertise de PAIR, nous avons réalisé de courtes vidéos qui expliquent de quelle manière l’itinérance en région, l’itinérance des femmes et l’itinérance des jeunes sont différentes.

DES OUTILS POUR CONTRIBUER

1

Je fais un don

Vous souhaitez aider directement les jeunes de la rue du Québec ? Votre générosité peut faire une différence dans leur vie et aider les organismes à poursuivre leur mission. Faites un don en ligne dès maintenant!

2

Je consulte le bulletin

Notre nouveau bulletin Aide aux sans-abri est maintenant en ligne. Consultez le pour connaître les histoires de jeunes qui sont passés par des ressources spécialisées soutenues par Mission inclusion.

3

Je partage les vidéos

Avec l’expertise de PAIR, nous avons réalisé de courtes vidéos qui expliquent de quelle manière l’itinérance en région, l’itinérance des femmes et l’itinérance des jeunes sont différentes.

130, avenue de l’Épée
Montréal (Québec) H2V 3T2
Canada

514 495-2409
bonjour@missioninclusion.ca

Je veux m’inscrire à l’infolettre
© 2019 Fondation Jules et Paul-Émile Léger
Numéro de bienfaisance : 118923689 RR 0001
EN / FR