Informations aux organismes du Québec

Financement des projets au Québec

Dates de soumissions : 1 mars et 25 septembre

Pour le volet Développement social, veuillez nous faire parvenir vos lettres d’intention par courriel au plus tard le 1er février, afin qu’elles puissent être traitées avant le 1er mars. Merci.

 

Mission inclusion soutient prioritairement les initiatives qui visent la réduction de la vulnérabilité en faveur d’une plus grande sécurité alimentaire et qui favorisent le développement social des populations marginalisées.

Les organismes retenus à titre de partenaires dans l’action avec Mission inclusion doivent faire preuve d’innovation, engager directement les personnes touchées par les changements visés et développer des initiatives structurantes et durables pour le milieu.

Les organismes sont invités à déposer une demande de financement selon le volet qui répond à leur projet ou initiative, soit le volet Sécurité alimentaire ou le volet Développement social.

Vous trouverez toutes les informations pertinentes au dépôt d’une demande de financement dans le document Soumettre une demande. Pour savoir comment se déroule le processus d’allocation des fonds pour chacun des volets, vous pouvez visionner les vidéos suivantes:

Critères généraux d’admissibilité des projets :

• Être légalement incorporé comme organisme sans but lucratif depuis au moins un an.

• Être enregistré comme organisme de charité auprès de l’Agence du revenu du Canada.

• Faire la preuve d’une gestion appropriée de l’organisme tant sur le plan de l’atteinte des objectifs que sur le plan financier.

• Les organismes dont le budget annuel est égal ou supérieur à 100 000$ doivent fournir des états financiers audités. Les organismes dont le budget annuel est de moins de 100 000$ doivent fournir une mission d’examen.

• Documenter le caractère « communautaire » de l’organisme.

• Suivre les procédures de dépôt et fournir les documents requis.

Ce que nous ne soutenons pas :

• Organisme à caractère religieux ou sectaire.

• Organisme hors Québec.

• Organisme dont la mission concerne la santé mentale, ainsi que la santé physique.

• Financement à la mission.

• Distribution, dépannage ou urgence alimentaire.

• Budget entièrement dédié à l’achat d’équipement ou de matériel.

• Financement du déficit au bilan de l’organisme

• Campagne générale de financement

• Demande provenant d’autres fondations

Les projets soutenus au Québec

Voici la cartographie des projets d’organismes que nous soutenons partout au Québec. Les projets sont présentés selon les champs d’action de Mission inclusion.

Tous ces projets ont un objectif commun, l’inclusion sociale des personnes vulnérables.

Dates de soumissions : 1 mars et 25 septembre

Pour le volet Développement social, veuillez nous faire parvenir vos lettres d’intention par courriel au plus tard le 1er février, afin qu’elles puissent être traitées avant le 1er mars. Merci.
 

Mission inclusion soutient prioritairement les initiatives qui visent la réduction de la vulnérabilité en faveur d’une plus grande sécurité alimentaire et qui favorisent le développement social des populations marginalisées.

Les organismes retenus à titre de partenaires dans l’action avec Mission inclusion doivent faire preuve d’innovation, engager directement les personnes touchées par les changements visés et développer des initiatives structurantes et durables pour le milieu.

Les organismes sont invités à déposer une demande de financement selon le volet qui répond à leur projet ou initiative, soit le volet Sécurité alimentaire ou le volet Développement social.

Vous trouverez toutes les informations pertinentes au dépôt d’une demande de financement dans le document Soumettre une demande. Pour savoir comment se déroule le processus d’allocation des fonds pour chacun des volets, vous pouvez visionner les vidéos suivantes:

Critères généraux d’admissibilité des projets :

• Être légalement incorporé comme organisme sans but lucratif depuis au moins un an.

• Être enregistré comme organisme de charité auprès de l’Agence du revenu du Canada.

• Faire la preuve d’une gestion appropriée de l’organisme tant sur le plan de l’atteinte des objectifs que sur le plan financier.

• Les organismes dont le budget annuel est égal ou supérieur à 100 000$ doivent fournir des états financiers audités. Les organismes dont le budget annuel est de moins de 100 000$ doivent fournir une mission d’examen.

• Documenter le caractère « communautaire » de l’organisme.

• Suivre les procédures de dépôt et fournir les documents requis.

Ce que nous ne soutenons pas :

• Organisme à caractère religieux ou sectaire.

• Organisme hors Québec.

• Organisme dont la mission concerne la santé et le développement mentale, ainsi que la santé et le développement physique.

• Financement à la mission.

• Distribution, dépannage ou urgence alimentaire.

• Budget entièrement dédié à l’achat d’équipement ou de matériel.

• Financement du déficit au bilan de l’organisme

• Campagne générale de financement

• Demande provenant d’autres fondations

Les projets soutenus au Québec

Voici la cartographie des projets d’organismes que nous soutenons partout au Québec. Les projets sont présentés selon les champs d’action de Mission inclusion.

Tous ces projets ont un objectif commun, l’inclusion sociale des personnes vulnérables.

Les Programmes au Québec de Mission inclusion

A – La mission et les valeurs

Mission inclusion soutient, au Québec et dans le monde, des actions innovantes et mobilisatrices pour le mieux-être et l’inclusion sociale des personnes vulnérables ou marginalisées.
Les valeurs de notre organisation sont la dignité, la justice sociale, le respect, l’inclusion et la compassion.

B – L’approche

Au Québec, la Fondation poursuit sa mission d’accompagner les personnes vulnérables via l’angle du développement social. Nous nous appuyons sur cette définition de la Banque mondiale :

Le développement social se concentre sur la nécessité de placer les populations au premier plan des processus de développement. La pauvreté n’est pas seulement une question de revenus : elle est aussi synonyme de vulnérabilité, d’exclusion, d’irresponsabilité des institutions, d’absence de pouvoir et d’exposition à la violence. Le développement social favorise l’inclusion sociale des personnes pauvres et vulnérables en leur donnant les moyens d’agir, en bâtissant des sociétés unies et résilientes et en permettant aux citoyens d’accéder à des institutions qui leur rendent des comptes. (…) Dernière mise à jour: avr. 09, 2019, Banque mondiale

Concrètement, nous agissons sur le terrain auprès du milieu communautaire par le biais d’un accompagnement organisationnel et financier. La majeure partie de notre soutien financier encourage le développement du pouvoir d’agir individuel sans oublier les projets collectifs, qui ciblent toute la communauté en renforçant les solidarités locales.

Mission inclusion est sensible aux initiatives qui impliquent la collaboration et la concertation (ex.: plans d’action de quartier) dans les milieux concernés. La Fondation considère que le travail collaboratif est l’une des clés pour assurer la force et la pérennité des projets.

Par ailleurs, nous offrons de l’accompagnement organisationnel au milieu communautaire afin d’amplifier son impact auprès des populations vulnérables et renforcer le filet social.

C- Les champs d’action

Au Québec, Mission inclusion concentre son action dans 4 champs d’action spécifiques:

► Itinérance et jeunes de la rue

► Enfants et familles vulnérables

► Aîné.e.s isolé.e.s

► Sécurité alimentaire

Itinérance et jeunes de la rue:

L’itinérance est le résultat de plusieurs facteurs de vulnérabilité sur un parcours de vie complexe. Ces facteurs peuvent être structuraux (discrimination, manque d’accès à un logement adéquat, faible revenu, etc.) ou individuels (crise personnelle, problèmes de santé mentale, violence familiale). Quoi qu’il en soit, le visage de l’itinérance est de plus en plus multiple et diversifié et par conséquent, les réponses du milieu communautaire se multiplient.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Améliorer les conditions de vie des personnes en situation d’itinérance

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir sur différents leviers tels la hausse du revenu, le maintien en logement, la pré-employabilité, l’amélioration de la santé physique et mentale, l’intervention individuelle, etc.

2 – Prévenir l’itinérance chez les jeunes adultes précarisé(e)s

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir au niveau du soutien psychosocial, de la motivation et de la persévérance scolaire des adolescents et des jeunes adultes, de l’accompagnement vers l’employabilité, de la confiance en soi, de la mise en place d’un réseau d’appartenance sain, etc.

Sécurité alimentaire:

Au Québec, plus de 10% des personnes vivent dans un état d’insécurité alimentaire (DRSP, 2020). Pourtant, le droit à une alimentation suffisante est un droit fondamental ici et ailleurs dans le monde.
En veillant au respect de ce droit essentiel nous participons au respect et à la dignité des personnes.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Favoriser une plus grande autonomie alimentaire pour les personnes vulnérables, selon 4 piliers: l’accessibilité alimentaire, le pouvoir de choisir, le respect et l’action collective.

Sur le terrain, les organismes soutenus seront en mesure d’agir pour générer entre autres: cuisines et jardins collectifs, épiceries solidaires, serres, et milieux nourriciers.

Enfants et familles vulnérables:

Nombreuses sont les familles aux prises avec des conditions de vie difficiles. Certaines vivent avec des revenus insuffisants alors que d’autres vivent l’isolement ou l’exclusion. Des parents éprouvent le besoin de mieux soutenir leurs enfants, tandis que d’autres enfants ont besoin de services spécialisés afin de bien évoluer.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Soutenir les parents dans leur rôle et favoriser le plein développement des enfants.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour aplanir les inégalités des chances, liées au milieu de vie, à la provenance culturelle, au profil socioéconomique des familles.

Aîné.e.s isolé.e.s:

Au Québec, le nombre des personnes âgées n’a jamais été aussi important . De fait, les enjeux de l’isolement, de la précarité financière, de la santé se multiplient et des initiatives, organisées par et pour les aînés, s’imposent.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Briser l’isolement des aîné(e)s et renforcer la vigilance des communautés.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour favoriser la participation citoyenne, protéger et soutenir les proches-aidants, prévenir la maltraitance par l’intervention et la formation, favoriser l’engagement des aînés dans des projets collectifs, lutter contre l’âgisme.

Dates de soumissions : 1 mars et 25 septembre

Pour le volet Développement social, veuillez nous faire parvenir vos lettres d’intention par courriel au plus tard le 1er février, afin qu’elles puissent être traitées avant le 1er mars. Merci.

 

Mission inclusion soutient prioritairement les initiatives qui visent la réduction de la vulnérabilité en faveur d’une plus grande sécurité alimentaire et qui favorisent le développement social des populations marginalisées.

Les organismes retenus à titre de partenaires dans l’action avec Mission inclusion doivent faire preuve d’innovation, engager directement les personnes touchées par les changements visés et développer des initiatives structurantes et durables pour le milieu.

Les organismes sont invités à déposer une demande de financement selon le volet qui répond à leur projet ou initiative, soit le volet Sécurité alimentaire ou le volet Développement social.

Vous trouverez toutes les informations pertinentes au dépôt d’une demande de financement dans le document Soumettre une demande. Pour savoir comment se déroule le processus d’allocation des fonds pour chacun des volets, vous pouvez visionner les vidéos suivantes:

Critères généraux d’admissibilité des projets :

• Être légalement incorporé comme organisme sans but lucratif depuis au moins un an.

• Être enregistré comme organisme de charité auprès de l’Agence du revenu du Canada.

• Faire la preuve d’une gestion appropriée de l’organisme tant sur le plan de l’atteinte des objectifs que sur le plan financier.

• Les organismes dont le budget annuel est égal ou supérieur à 100 000$ doivent fournir des états financiers audités. Les organismes dont le budget annuel est de moins de 100 000$ doivent fournir une mission d’examen.

• Documenter le caractère « communautaire » de l’organisme.

• Suivre les procédures de dépôt et fournir les documents requis.

Ce que nous ne soutenons pas :

• Organisme à caractère religieux ou sectaire.

• Organisme hors Québec.

• Organisme dont la mission concerne la santé et le développement mentale, ainsi que la santé et le développement physique.

• Financement à la mission.

• Distribution, dépannage ou urgence alimentaire.

• Budget entièrement dédié à l’achat d’équipement ou de matériel.

• Financement du déficit au bilan de l’organisme

• Campagne générale de financement

• Demande provenant d’autres fondations

Les Programmes au Québec de Mission inclusion

A – La mission et les valeurs

Mission inclusion soutient, au Québec et dans le monde, des actions innovantes et mobilisatrices pour le mieux-être et l’inclusion sociale des personnes vulnérables ou marginalisées.
Les valeurs de notre organisation sont la dignité, la justice sociale, le respect, l’inclusion et la compassion.

B – L’approche

Au Québec, la Fondation poursuit sa mission d’accompagner les personnes vulnérables via l’angle du développement social. Nous nous appuyons sur cette définition de la Banque mondiale :

Le développement social se concentre sur la nécessité de placer les populations au premier plan des processus de développement. La pauvreté n’est pas seulement une question de revenus : elle est aussi synonyme de vulnérabilité, d’exclusion, d’irresponsabilité des institutions, d’absence de pouvoir et d’exposition à la violence. Le développement social favorise l’inclusion sociale des personnes pauvres et vulnérables en leur donnant les moyens d’agir, en bâtissant des sociétés unies et résilientes et en permettant aux citoyens d’accéder à des institutions qui leur rendent des comptes. (…) Dernière mise à jour: avr. 09, 2019, Banque mondiale

Concrètement, nous agissons sur le terrain auprès du milieu communautaire par le biais d’un accompagnement organisationnel et financier. La majeure partie de notre soutien financier encourage le développement du pouvoir d’agir individuel sans oublier les projets collectifs, qui ciblent toute la communauté en renforçant les solidarités locales.

Mission inclusion est sensible aux initiatives qui impliquent la collaboration et la concertation (ex.: plans d’action de quartier) dans les milieux concernés. La Fondation considère que le travail collaboratif est l’une des clés pour assurer la force et la pérennité des projets.

Par ailleurs, nous offrons de l’accompagnement organisationnel au milieu communautaire afin d’amplifier son impact auprès des populations vulnérables et renforcer le filet social.

C- Les champs d’action

Au Québec, Mission inclusion concentre son action dans 4 champs d’action spécifiques:

► Itinérance et jeunes de la rue

► Enfants et familles vulnérables

► Aîné.e.s isolé.e.s

► Sécurité alimentaire

Itinérance et jeunes de la rue:

L’itinérance est le résultat de plusieurs facteurs de vulnérabilité sur un parcours de vie complexe. Ces facteurs peuvent être structuraux (discrimination, manque d’accès à un logement adéquat, faible revenu, etc.) ou individuels (crise personnelle, problèmes de santé mentale, violence familiale). Quoi qu’il en soit, le visage de l’itinérance est de plus en plus multiple et diversifié et par conséquent, les réponses du milieu communautaire se multiplient.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Améliorer les conditions de vie des personnes en situation d’itinérance

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir sur différents leviers tels la hausse du revenu, le maintien en logement, la pré-employabilité, l’amélioration de la santé physique et mentale, l’intervention individuelle, etc.

2 – Prévenir l’itinérance chez les jeunes adultes précarisé(e)s

Sur le terrain, les organismes soutenus peuvent agir au niveau du soutien psychosocial, de la motivation et de la persévérance scolaire des adolescents et des jeunes adultes, de l’accompagnement vers l’employabilité, de la confiance en soi, de la mise en place d’un réseau d’appartenance sain, etc.

Sécurité alimentaire:

Au Québec, plus de 10% des personnes vivent dans un état d’insécurité alimentaire (DRSP, 2020). Pourtant, le droit à une alimentation suffisante est un droit fondamental ici et ailleurs dans le monde.
En veillant au respect de ce droit essentiel nous participons au respect et à la dignité des personnes.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Favoriser une plus grande autonomie alimentaire pour les personnes vulnérables, selon 4 piliers: l’accessibilité alimentaire, le pouvoir de choisir, le respect et l’action collective.

Sur le terrain, les organismes soutenus seront en mesure d’agir pour générer entre autres: cuisines et jardins collectifs, épiceries solidaires, serres, et milieux nourriciers.

Enfants et familles vulnérables:

Nombreuses sont les familles aux prises avec des conditions de vie difficiles. Certaines vivent avec des revenus insuffisants alors que d’autres vivent l’isolement ou l’exclusion. Des parents éprouvent le besoin de mieux soutenir leurs enfants, tandis que d’autres enfants ont besoin de services spécialisés afin de bien évoluer.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Soutenir les parents dans leur rôle et favoriser le plein développement des enfants.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour aplanir les inégalités des chances, liées au milieu de vie, à la provenance culturelle, au profil socioéconomique des familles.

Aîné.e.s isolé.e.s:

Au Québec, le nombre des personnes âgées n’a jamais été aussi important . De fait, les enjeux de l’isolement, de la précarité financière, de la santé se multiplient et des initiatives, organisées par et pour les aînés, s’imposent.

Notre intention dans ce champ d’action vise à:

1 – Briser l’isolement des aîné(e)s et renforcer la vigilance des communautés.

Sur le terrain, les organismes soutenus agiront pour favoriser la participation citoyenne, protéger et soutenir les proches-aidants, prévenir la maltraitance par l’intervention et la formation, favoriser l’engagement des aînés dans des projets collectifs, lutter contre l’âgisme.

En plus de son appui financier …

Mission inclusion est proactive dans le développement des initiatives en mettant en place des outils visant à contribuer au renforcement organisationnel de ses partenaires, à la mise en valeur de leurs approches, à l’évaluation des résultats, au partage des expériences et des savoirs afin que les organismes soient en mesure de pérenniser leurs actions. Chaque année, au Québec, une dizaine d’organismes bénéficient de l’accompagnement organisationnel offert par Mission inclusion.

Le volet Renforcement

Le volet Renforcement est offert en collaboration avec l’équipe de P.A.I.R une firme de consultants mandatée par Mission inclusion pour l’accompagnement des organismes dans leur gestion. Ce sont les organismes eux-mêmes qui font la demande d’accompagnement à Mission inclusion. Il peut s’agir de services de consultation, de diagnostic organisationnel, de planification stratégique ou de formation en communication. Tous les travaux réalisés par P.A.I.R. dans le cadre du présent programme sont la propriété de l’organisme qui, lui seul, décide de leur utilisation et diffusion.

En plus de son appui financier …

Mission inclusion est proactive dans le développement des initiatives en mettant en place des outils visant à contribuer au renforcement organisationnel de ses partenaires, à la mise en valeur de leurs approches, à l’évaluation des résultats, au partage des expériences et des savoirs afin que les organismes soient en mesure de pérenniser leurs actions. Chaque année, au Québec, une dizaine d’organismes bénéficient de l’accompagnement organisationnel offert par Mission inclusion.

Le volet Renforcement

Le volet Renforcement est offert en collaboration avec l’équipe de P.A.I.R Inc une firme de consultants mandatée par Mission inclusion pour l’accompagnement des organismes dans leur gestion. Ce sont les organismes eux-mêmes qui font la demande d’accompagnement à Mission inclusion. Il peut s’agir de services de consultation, de diagnostic organisationnel, de planification stratégique ou de formation en communication. Tous les travaux réalisés par P.A.I.R. Inc dans le cadre du présent programme sont la propriété de l’organisme qui, lui seul, décide de leur utilisation et diffusion.

Faites votre demande d’accompagnement auprès de notre équipe dès maintenant, celle-ci vous contactera pour voir comment il est possible de vous aider.

Le volet Rayonnement

Mission inclusion croit à l’importance de mettre en lumière le travail et les pratiques de ses partenaires au Québec. Pour y arriver, la fondation met à votre disposition le soutien de l’équipe de PAIR qui vous offrira son expertise en matière de communication et de production multimédia au service de votre rayonnement. Vous pourrez ainsi vous faire connaître, vulgariser l’information, documenter vos approches innovantes et mettre en valeur vos réalisation.

Le volet Évaluation

L’évaluation est un enjeu important pour les organismes. C’est pourquoi le Centre de formation populaire (CFP) offre deux programmes de formation et d’accompagnement en évaluation participative des effets.

Les finalités visées sont d’une part, l’apprentissage par les organismes de moyens visant à saisir les résultats de leurs actions pour pouvoir les améliorer et d’autre part, de meilleurs outils pour faire connaître et reconnaître leurs actions dans leur milieu.

Vous pouvez remplir une demande en ligne.

Afin de documenter les résultats, d’autres avenues possibles peuvent être discutées avec notre équipe des programmes au Québec.

Le partage des expériences et des savoirs

Mission inclusion s’intéresse à la mise en place d’outils et d’occasions d’échange qui favorisent le partage d’expertise entre les organismes au sein d’une même région ou entre les régions et qui suscitent des occasions de mobilisation. En ce sens, Mission inclusion peut susciter ou faciliter des occasions de partage auprès de ses partenaires de même que participer à la diffusion d’outils. Ce type d’accompagnement est offert aux organismes partenaires de Mission inclusion au Québec selon les disponibilités financières.

Pour en savoir plus sur différentes manières dont Mission inclusion peut accompagner votre organisme, nous vous invitons à consulter le document Accompagnement organisationnel.

Le volet Rayonnement

Mission inclusion croit à l’importance de mettre en lumière le travail et les pratiques de ses partenaires au Québec. Pour y arriver, la fondation met à votre disposition le soutien de l’équipe de PAIR qui vous offrira son expertise en matière de communication et de production multimédia au service de votre rayonnement. Vous pourrez ainsi vous faire connaître, vulgariser l’information, documenter vos approches innovantes et mettre en valeur vos réalisation.

Le volet Évaluation

L’évaluation est un enjeu important pour les organismes. C’est pourquoi le Centre de formation populaire (CFP) offre deux programmes de formation et d’accompagnement en évaluation participative des effets.

Les finalités visées sont d’une part, l’apprentissage par les organismes de moyens visant à saisir les résultats de leurs actions pour pouvoir les améliorer et d’autre part, de meilleurs outils pour faire connaître et reconnaître leurs actions dans leur milieu.

Vous pouvez remplir une demande en ligne.

Afin de documenter les résultats, d’autres avenues possibles peuvent être discutées avec notre équipe des programmes au Québec.

Le partage des expériences et des savoirs

Mission inclusion s’intéresse à la mise en place d’outils et d’occasions d’échange qui favorisent le partage d’expertise entre les organismes au sein d’une même région ou entre les régions et qui suscitent des occasions de mobilisation. En ce sens, Mission inclusion peut susciter ou faciliter des occasions de partage auprès de ses partenaires de même que participer à la diffusion d’outils. Ce type d’accompagnement est offert aux organismes partenaires de Mission inclusion au Québec selon les disponibilités financières.

Pour en savoir plus sur différentes manières dont Mission inclusion peut accompagner votre organisme, nous vous invitons à consulter le document Accompagnement organisationnel.

Au besoin veuillez communiquer avec les membres de l’équipe des programmes au Québec.

Pour de plus amples information sur le volet Développement social, veuillez communiquer avec Jonathan Latreille-Chevalier. Pour de plus amples informations sur le volet Sécurité alimentaire, veuillez communiquer avec Marie-Ève Laramée.

Danielle Filion

Directrice des programmes, Québec

514 495-2409 poste 129
danielle.filion@missioninclusion.ca

Volet Développement social

Jonathan Latreille-Chevalier

Gestionnaire des programmes, Québec

514 495-2409 poste 103
jonathan.chevalier@missioninclusion.ca

Volet Sécurité alimentaire

Marie-Ève Laramée

Gestionnaire des programmes, Québec

514 495-2409 poste 142
marie-eve.laramee@missioninclusion.ca

130, avenue de l’Épée
Montréal (Québec) H2V 3T2
Canada

514 495-2409
bonjour@missioninclusion.ca

Je veux m’inscrire à l’infolettre
© 2019 Fondation Jules et Paul-Émile Léger
Numéro de bienfaisance : 118923689 RR 0001
EN / FR